Procès Alieu Kosiah : la date du verdict est connue

Le jugement d’Alieu Kosiah, ancien commandant de l’ULIMO, s’est tenu à Bellinzone, en Suisse, en décembre 2020 et en février 2021. Le procès portait sur les crimes que l’ancien chef de guerre aurait commis dans le comté de Lofa au Liberia, entre 1993 et 1996. Il est accusé de vingt-cinq chefs d’accusation, notamment de meurtres, de transports forcés, de pillages, de viols et de recrutement d'un enfant soldat. Le Tribunal pénal fédéral suisse a annoncé aujourd'hui que le jugement sera rendu le 18 juin 2021 à 13h30. Alieu Kosiah a plaidé non coupable, alors que le Procureur fédéral a requis une peine de vingt ans de prison. 

Il s'agit d'une affaire historique car le prévenu est le premier ressortissant libérien à être jugé pour des crimes de guerre liés aux guerres civiles libériennes (1989-1997, 1999-2003). C'est également la première fois que le Tribunal pénal fédéral suisse organise un procès pour crime de guerre.

Sur les sept plaignants qui ont témoigné devant la Cour, quatre d'entre eux étaient représentés par les avocats de Civitas Maxima, qui avait déposé une plainte contre Kosiah en 2014. «Le procès de Kosiah est le premier pas vers la fin de l'impunité au Liberia »a déclaré Fayah Williams, directeur adjoint du Global Justice and Research Project. «Les personnes qui se sont rendues coupables de crimes et de crimes contre l'humanité pendant les guerres civiles ont toujours pensé qu'elles étaient au-dessus des lois. Certains des plaignants dans l'affaire Alieu Kosiah ont choisi de venir par deux fois du Liberia, pendant Ebola et, plus tard, lors de la pandémie de COVID-19, afin de partager leur témoignage en Suisse. Leur exemple encouragera d'autres victimes à se manifester.»

Pour en savoir plus sur Alieu Kosiah, visitez ici.

Laisser un commentaire