Le principe fondateur de Civitas Maxima repose sur la conviction que les victimes de crimes internationaux doivent devenir les acteurs de leur propre quête de justice.

Notre Vision

Un monde dans lequel les victimes des crimes internationaux ont accès à des mécanismes juridiques impartiaux et où les auteur-e-s sont traduits en justice.


Notre Mission

Civitas Maxima facilite la documentation des crimes internationaux et cherche à obtenir réparation au nom des victimes qui ne sont pas en mesure de faire valoir leurs droits, notamment en : 

1 - Collaborant avec et en développant les compétences de nos partenaires locaux dans les pays où de tels crimes ont été perpétrés. 

2 - Organisant des réseaux d’investigateurs et d’avocats afin d’assister les victimes dans leur quête de justice et de traduire les auteur-e-s de crimes devant les tribunaux nationaux, internationaux, ou étrangers, partout, en tout temps, et par n’importe quel moyen.

3 - Encourageant la prise de conscience des enjeux et les débats autour des procédures. Civitas Maxima œuvre également à outiller les communautés locales et à permettre aux victimes de faire valoir leurs droits devant leurs propres autorités.


Notre Nom

Civitas Maxima – Together against international crimes.

De par leur envergure et leur intensité, les crimes internationaux violent non seulement les droits des victimes individuelles, mais aussi notre humanité à tous. Dans ce contexte, l’expression latine « civitas maxima » laquelle peut se traduire par « citoyenneté universelle » - représente un appel à nous tous, citoyens du monde, à assurer la justice pour tous les crimes internationaux.

Fondée sur une conviction profonde qu’« autrui » n’existe pas, Civitas Maxima développe une coopération à l’échelle globale entre victimes, enquêteurs, avocats indépendants, et les autorités étatiques, indépendamment de la nationalité, l’ethnicité, l’appartenance politique ou religieuse, ou d’autres facteurs d’exclusion des acteurs en présence.


Read Our Latest Annual Report

Blog & Press Releases

The Samson Effect: the Strength of Justice is in the Voices of Victims

The Samson Effect: the Strength of Justice is in the Voices of Victims The legend of Samson is known to many: in the biblical Book of Judges, the secret to Samson’s prodigious strength lay in his hair. When it was cut off, he was powerless and physically unremarkable. In criminal accountability, the voice and role […]

Lire la suite

Towards A New Crescendo

The plaintiffs were four survivors of the ruthless mass killing at St. Peter’s Lutheran Church on 29 July 1990. The church, adorned with Red Cross and UN flags, served as a shelter while it continued its religious services before it became the site of an inhumane massacre.

Lire la suite

In Coppet, A Crime Against Humanity

In Coppet, A Crime Against Humanity The People’s Mojahedin Organization of Iran (PMOI), which played a major role in the opposition to the Shah’s regime, was subjected to a brutal repression organized by the new mullahs’ regime shortly after the fall of the Shah in 1979. Under the aegis of Ayatollah Khomeini, the suppression of […]

Lire la suite

Latest News