Le principe fondateur de Civitas Maxima repose sur la conviction que les victimes de crimes internationaux doivent devenir les acteurs de leur propre quête de justice.

NotreVision

Un monde dans lequel les victimes des crimes internationaux ont accès à des mécanismes juridiques impartiaux et où les auteur-e-s sont traduits en justice.


Notre Mission

Civitas Maxima facilite la documentation des crimes internationaux et cherche à obtenir réparation au nom des victimes qui ne sont pas en mesure de faire valoir leurs droits, notamment en : 

1 - Collaborant avec et en développant les compétences de nos partenaires locaux dans les pays où de tels crimes ont été perpétrés. 

2 - Organisant des réseaux d’investigateurs et d’avocats afin d’assister les victimes dans leur quête de justice et de traduire les auteur-e-s de crimes devant les tribunaux nationaux, internationaux, ou étrangers, partout, en tout temps, et par n’importe quel moyen.

3 - Encourageant la prise de conscience des enjeux et les débats autour des procédures. Civitas Maxima œuvre également à outiller les communautés locales et à permettre aux victimes de faire valoir leurs droits devant leurs propres autorités.


Notre Nom

Civitas Maxima – Together against international crimes.

De par leur envergure et leur intensité, les crimes internationaux violent non seulement les droits des victimes individuelles, mais aussi notre humanité à tous. Dans ce contexte, l’expression latine « civitas maxima » laquelle peut se traduire par « citoyenneté universelle » - représente un appel à nous tous, citoyens du monde, à assurer la justice pour tous les crimes internationaux.

Fondée sur une conviction profonde qu’« autrui » n’existe pas, Civitas Maxima développe une coopération à l’échelle globale entre victimes, enquêteurs, avocats indépendants, et les autorités étatiques, indépendamment de la nationalité, l’ethnicité, l’appartenance politique ou religieuse, ou d’autres facteurs d’exclusion des acteurs en présence.


Read our Annual Report 2021

Blog & Press Releases

Iranian prison officer sentenced, Rwandan genocide conviction, Sri Lankan ex-president under fire: July war crimes round-up

Geneva Solutions’s monthly “war criminal hunt” round-up, in collaboration with Geneva-based NGO Civitas Maxima. “No holiday recess for this monthly round-up as international crimes – as well as efforts to litigate these crimes – do not stop over the summer. Once again, several developments on Ukraine, but also justice efforts on crimes committed in Iran, […]

Lire la suite

Ukraine begins first rape trial of Russian soldier, Swiss probed for timber trafficking: June war crimes round-up

Geneva Solutions’s monthly “war criminal hunt” round-up, in collaboration with Geneva-based NGO Civitas Maxima. “As we continue our monthly round-up on cases involving international crimes, litigation continues in Ukraine with a case on sexual violence; however, trials are now expanding to include people who fought alongside the Ukrainians, both in Ukraine and in Russia. The […]

Lire la suite

Former Liberian Government Army General Charged in Philadelphia, United States, in connection with alleged war-time crimes

Former Liberian Government Army General Charged in Philadelphia, United States, in connection with alleged war-time crimes Yesterday, June 23, an indictment charging former Commanding General of the Armed Forces of Liberia (AFL), Moses Wright, was unsealed. He was charged by the U.S. Attorney’s Office for the Eastern District of Pennsylvania with fraudulently attempting to obtain […]

Lire la suite

Latest News