Executive Board

Kim Thuy Seelinger, President of the Board
(États-Unis)

Kim est directrice du Center on Gender, Migration and Human Rights à l'Institute for Public Health à la Washington University à St. Louis. Elle est également professeur invité à la Washington University School of Law et professeur associé de recherche à la Brown School of Social Work, Public Health and Social Policy. Elle est membre du groupe consultatif sur le genre, le déplacement forcé et la protection du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. En 2021, elle a été nommée conseillère spéciale sur la violence sexuelle dans les conflits par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI).

Roland Adjovi
(Bénin, Togo)

Roland est un avocat renommé qui a été pendant plusieurs années membre du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire. Il a également travaillé au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), à la Cour pénale internationale (CPI) et à la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples.

Ivan Agabekov
(Suisse)

Ivan est directeur financier et membre du conseil d'administration d'Inoks Capital, une société de gestion d'actifs indépendante dont le siège est à Genève. Ivan est également titulaire d'un diplôme en droit de l'Université de Genève. 

Olympia Bekou
(Grèce)

Olympia est professeur de droit international public et directrice de la faculté de droit de l'université de Nottingham, Royaume-Uni. Elle dirige également l'Unité de justice pénale internationale du Centre juridique des droits de l'homme de l'Université de Nottingham.

François Canonica
(Suisse)

François, ancien bâtonnier de l'Ordre des avocats de Genève, est l'un des avocats pénalistes les plus connus et les plus respectés de Genève.

Marion Colombani
(France)

Marion est une juriste diplômée française et britannique qui travaille en tant que consultante indépendante, fournissant des conseils juridiques opérationnels aux organisations à but non lucratif.

Vincent Dufresne 
(Suisse)

Vincentis est un cadre supérieur dans le domaine de la finance d'impact. En 2004, il a cofondé Symbiotics, une société de gestion d'actifs de premier plan spécialisée dans l'investissement à impact sur les marchés émergents et frontières, avec plus de 2 milliards de dollars sous gestion. Il est également membre fondateur de Sustainable Finance Geneva (SFG).

Luc Lamprière
(France)

Luc est le directeur de l'Institut de l'action humanitaire de l'ONG Humanité & Inclusion (Handicap International). De 2007 à 2014, il a occupé le poste de directeur exécutif d'Oxfam France et a été membre du conseil exécutif d'Oxfam International. En 2020, il a rejoint le conseil d'administration d'Action contre la Faim, une ONG française.

Lina Laraki
(Autriche, Maroc)

Lina est une avocate admise aux barreaux de New York et de Paris, spécialisée dans les enquêtes transfrontalières particulièrement sensibles, ainsi que dans la stratégie du contentieux. Elle a occupé plusieurs rôles de cadre dans de grandes sociétés côtées en bourse dans le domaine de la finance à Zurich.

Tasha Rumley
(Suisse)

Tasha dirige l’aide internationale de la Chaîne du Bonheur, premier bailleur de fonds humanitaire de Suisse. Elle a auparavant travaillé durant sept ans en zones de guerre et post-conflit pour la CICR, notamment dans l’Est de l’Ukraine. Polyglotte, Tasha est spécialiste d’Europe de l’Est et était autrefois journaliste au magazine L’Hebdo. L’Hebdo.

Christopher Santora
(États-Unis)

Chris est un ancien procureur fédéral américain qui est maintenant le juriste principal à Genève au Mécanisme d'enquête indépendant des Nations unies pour le Myanmar (IIMM). Auparavant, il a travaillé sur des cas d'abus des droits de l'homme au sein du système d'immigration américain au ministère américain de la sécurité intérieure (DHS) et a également travaillé au Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) comme l'un des principaux procureurs dans l'affaire contre l'ancien président libérien Charles Taylor.

Antonya Tioulong
(France, Cambodge)

Antonya est l'ancienne directrice de la documentation du journal "l'Express" à Paris. Antonya et sa famille se sont portées parties civiles dans plusieurs procès contre d'anciens membres du régime des Khmers rouges devant les Chambres Extraordinaires des Tribunaux Cambodgiens (CETC) à Phnom Penh.


Advisory Board

Andrew Carton
(États-Unis)

Andrew était membre du réseau de soutien Ashoka. Il est le fondateur de la Venture Capital & Private Equity firm Alteraxion, ainsi que le cofondateur et l'ancien président de Mobile Nations - un éditeur en ligne indépendant de premier plan dans le domaine de la technologie grand public.

Basil Fernando
(Sri Lanka)

Basil est un avocat, un éminent spécialiste et un ancien fonctionnaire des Nations unies. Il a été le directeur exécutif de l'Asian Human Rights Commission et de l'Asian Legal Resource Centre, basés à Hong Kong, dont il est actuellement le directeur des politiques et des programmes.

Olivier de Frouville
(France)

Olivier est professeur de droit public à l'Université de Paris 2 (Panthéon-Assas), et directeur du Centre de Recherche sur les Droits de l'Homme et le Droit Humanitaire (C.R.D.H). Il est actuellement membre du Comité des disparitions forcées de l'ONU et était auparavant membre du Comité des droits de l'homme de l'ONU, ainsi que de nombreux autres centres prestigieux dont l'Institut Universitaire de France.

George Kegoro
(Kenya)

George est avocat spécialisé dans les droits de l'homme et directeur exécutif de l'Open Society Initiative for Eastern Africa (OSIEA). Il a précédemment occupé le poste de directeur exécutif de la Commission des droits de l'homme du Kenya et celui de directeur exécutif de la Commission internationale des juristes-Kenya (ICJ-Kenya).

Maina Kiai
(Kenya)

Maina est un avocat et un militant des droits de l'homme. Il est le directeur fondateur du Human Rights Watch’s Alliances and Partnerships Program, et il est rapporteur et membre du conseil de surveillance de Facebook. Il a été rapporteur spécial de l'ONU sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d'association.

Stephen Mansfield
(États-Unis)

Stephenis est un ancien procureur fédéral américain qui a dirigé l'unité d'enquête des Nations unies sur les crimes de guerre au Rwanda. Il a formé des procureurs, des enquêteurs et des juges à l'État de droit et aux programmes de lutte contre la traite des êtres humains au Kenya et en Tanzanie par l'intermédiaire d'Avocats sans frontières. Il a également mené une évaluation de la fraude et de la corruption en Bosnie pour le département d'État des États-Unis concernant la mise en œuvre des accords de paix de Dayton. Stephen est un ancien associé principal chez Akin Gump.

Nigel Pleming QC
(Royaume-Uni)

Nigel, Queen's Counsel, est un avocat qui exerce en Angleterre et au Pays de Galles, mais aussi à Hong Kong, à Belize et dans les Caraïbes. Il est juge adjoint de la Haute Cour et juge des cours d'appel de Jersey et de Guernesey.

Robert Roth
(Suisse)

Robert a été professeur de droit pénal national et international à l'Université de Genève et directeur de l'Académie de droit international humanitaire et de droits humains de Genève. Il a également été Juge à la Haute Cour de Genève et Président de la Chambre de première instance du Tribunal spécial pour le Liban.

Lesley Taylor QC
(Australie)

Lesley, Queen's Counsel, est une avocate spécialisée en droit pénal et en droits de l'homme, et juge à la Cour suprême de Victoria. Elle a travaillé auparavant au Bureau du Procureur du Tribunal spécial pour la Sierra Leone à Freetown.

Robert Troxler
(États-Unis)

Robert est un ancien cadre dans les activités liées aux investissements à la Citibank et le fondateur et directeur de GlobalView Investments SA à Genève.

Alex Whiting
(États-Unis)

Alex est procureur adjoint au Bureau du procureur spécialisé pour le Kosovo, et professeur de pratique à la Harvard Law School où il enseigne, écrit et consulte sur les questions de poursuites pénales nationales et internationales. Il a également travaillé au Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) et en tant qu'avocat principal de l'accusation sur plusieurs affaires au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Alex a travaillé en tant que procureur fédéral américain pendant dix ans.