Musu’s Diary is a cartoon illustrating the resilience of Liberians who seek to end impunity after the 14-year back-to-back civil wars. It tells the story of a brave young girl in Monrovia, Liberia. With her family torn apart by the Liberian Civil Wars, Musu seeks to reunite them and embarks on adventures with her tag-along little brother, Varney. Chronicling her journey and quest for justice during trials of alleged war criminals happening outside of Liberia, Musu is confronted and frustrated by the varied conceptions of justice and the prevalence of impunity in her country.

Le journal de Musu fait le lien entre le dessin et la lutte contre l'impunité afin d'encourager les liberiens à exprimer leur propre quête de justice. Nous souhaitons, qu’à travers les dessins, les gens soient informés des affaires de criminels de guerre liberiens présumés.

Les personnages du Journal de Musu reflètent les différents sentiments des liberiens dans leur situation d’après-guerre. Le Journal de Musu combine expressionnisme et réalisme magique dans le parcours d'un héros traditionnel pour transmettre l'espoir, la prospérité et la justice que le Liberia peut atteindre à la suite de la poursuite de la justice pénale pour les victimes de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

En outre, en collaboration avec des étudiants de Graduate Institute of International and Development Studies à Genève et de LivArts Visual Arts Academy à Monrovia Civitas Maxima et le Global Justice and Research Project organisent un atelier de dessins pour la justice à Monrovia.

Rédigée par le personnel de Civitas Maxima et du Global Justice and Research Projectet illustrée par JP Kalonjila bande dessinée est le fruit du partenariat entre Civitas Maxima et l'artiste suisse-congolais.

Premier épisode

Episode Two