Civitas Maxima estime que les populations locales, celles qui subissent les conséquences des crimes de guerre et des violations des droits de l'homme les plus graves commis dans leur pays, ont le droit d'obtenir des informations accessibles et impartiales sur tous les procès de criminels de guerre présumés, même ceux qui se déroulent dans d'autres pays. Afin de rendre les procédures de justice accessibles, nous incorporons des outils créatifs et innovants impliquant la participation des artistes, des cinéastes et des reporters.

Liberian Quest for Justice,

En 2017, nous avons créé le Liberian Quest for Justice,une plateforme pour un débat informé sur les procès des présumés criminels de guerre libériens. Elle est devenue une source d'information importante pour la lutte contre la culture de l'impunité qui s'est installée depuis les guerres civiles au Liberia (1989-2003).


Cartooning for Justice
Trial Monitoring
Procès fictifs
Musu’s Diary
Justice in Action